courbature-bras-épaule
Generale,  Life style

7 min readComment limiter et apaiser les courbatures ?

On le sait, les courbatures ça fait mal, mais à quoi c’est dû au juste ? Cette douleur physique résulte d’une reprise sportive ou de l’intensification d’un entrainement. La sollicitation inhabituelle d’un ou plusieurs muscles crée un micro-traumatisme des fibres musculaires. En réaction à un exercice trop intense, le corps déclenche une réaction inflammatoire, c’est ce qu’on appelle la réparation tissulaire. C’est pourquoi le phénomène des courbatures provoque des douleurs localisées entre 12 à 72 heures après l’exercice, selon les métabolismes. Mais savais-tu qu’il est possible de les limiter voire même de les apaiser en suivant quelques conseils ? 

courbatures-sport-woman

Comment limiter l’apparition des courbatures ? 

Consommer des glucides

Les glucides sont des nutriments présent dans une alimentation quotidienne. Il existe 2 types de glucides : les glucides simples et les glucides complexes. Les glucides simples, ou sucres rapides, sont particulièrement présent dans le sucre blanc raffiné. Et on retrouve les glucides complexes, aussi appelés sucres lents, principalement dans les aliments céréaliers.
Avant ta séance, nous te conseillons de consommer une collation riche en sucres rapides comme la banane pour booster ton organisme.

Penser à s’échauffer

L’échauffement est un moment clé de l’entrainement. Il permet de faire monter la température du corps et augmente le rythme cardiaque. L’organisme augmente alors l’élasticité des muscles et le risque de blessure diminué !

Zumba-girl-dance

Etre rigoureuse 

Plus tes muscles sont habitués à fournir un effort, plus ils tiendront le choc face aux courbatures. Les courbatures sont aussi un indicateur de ta forme physique : niveau de fatigue, qualité de l’alimentation et du sommeil. 

Boire de l’eau

Afin d’éviter ces douleurs, on te le dit et on te le répète, pense à boire avant, pendant et après ta séance. Si tu ne le savais pas sache que la déshydratation favorise les courbatures. S’hydrater c’est compensé la perte de minéraux pendant l’effort que l’on perd en transpirant et éliminer les toxines produites par les muscles. Si tu pratiques une activité sportive environ 1h par jour, consomme de l’eau minérale. Par contre, si tes entrainements dépasse 1h30, pense à emmener des boissons énergétiques.

boire de l'eau - water

Apprendre à se connaitre 

Il est importer de s’écoutez avant tout. Ressens ton corps, en particulier tes articulations, donc évite d’endurer les exercices répétitifs et éprouvants. 

S’étirer

Après un effort intensif, s’étirer « à chaud » permettent aux muscles de se détendre et préviennent la blessure. Pour diminuer la raideur des muscles, tu peux aussi réaliser des étirements à « froid » avec certains exercices de stretching. Bien exécutés, ils optimisent la souplesse des muscles et corrigent la posture.

En complément, certains font du cardio à faible intensité pendant 10 à 15 minutes à la fin de leur séance pour augmenter l’afflux sanguin et donc l’apport en nutriments et en oxygène. 

stretching-etirement

Comment apaiser les douleurs musculaires ? 

Reposer son corps 

Évidemment la première solution qui vient en tête pour faire disparaitre les courbatures est le repos. Au fil des jours l’intensité des douleurs musculaires diminuent. C’est important pour ton corps d’avoir 2 à 3 jours de repos entre 2 séances sollicitant le même groupe musculaire. L’inverse serait signe d’une potentielle blessure. 

Masser ses muscles 

Une douche chaude, ou, idéal, un bain chaud va détendre les muscles. La chaleur permet de dilater les vaisseaux sanguins et amplifier les réactions inflammatoires. Sous l’eau, profites-en pour masser délicatement les zones douloureuses du bas vers le haut pour favoriser la circulation sanguine. Si tu aimes la chaleur, sache que le sauna est conseillé. 

À la fin de ta douche, ou de ton bain et après avoir masser tes muscles, dirige le jet d’eau froide sur tes jambes. Et comme pour le massage, effectue ce mouvement plusieurs fois de bas en haut. Cette action apporte des bénéfices pendant la phase de récupération. C’est pourquoi certains sportifs de haut niveau ont recours à la cryothérapie. 

femme-bain-relaxation

Avoir une bonne alimentation et penser à s’hydrater

Encore une fois, l’eau participe à une bonne récupération grâce à son apport en minéraux. Tout au long de la journée, privilégie également les aliments riches en potassium et en vitamines comme les bananes, les agrumes, les légumes et les fruits secs. Un apport pas assez riche de ces derniers pourrait entrainer une récupération moins optimale. 

Ceci dit, un entraînement à la suite duquel tu ne ressens pas de courbatures, ne signifie pas qu’il était inefficace. Même si beaucoup évaluent l’efficacité de leur entrainement aux douleurs ressenties, ce n’est pas réellement exact. Si tu ne ressens plus ces désagréments, cela veut simplement dire que ton corps s’est habitué à la charge de travail demandée et que ta capacité à récupérer s’est améliorée. En effet, plus tu t’entraineras moins tu auras de courbatures après l’entrainement. C’est pourquoi certains sportifs modifient entièrement leur programme afin de créer de nouveaux chocs musculaires. 

  • 27
    Partages

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.