Actualité,  Generale

7 min readLes femmes et le sport : une véritable épopée !

Les femmes et le sport, une grande histoire d’amour… ou pas ! Depuis toujours, elles ont dû se battre afin de s’imposer et se faire respecter dans ce monde exclusivement masculin. Retour sur une épopée…

  • Les femmes et le sport
femmes
Autrefois, le marathon n’était pas autorisé aux femmes. Sur la photo, Kathrine Spitzer, première femme a avoir couru un marathon, est bousculée par le directeur de course qui refuse de la laisser courir.

Au départ, les femmes ne pouvaient pas pratiquer de sport tout simplement parce que c’était des femmes. C’était une question de corps et avec le temps, cette idée s’est ancrée dans les moeurs. En effet, lorsque l’exercice physique entre dans l’éducation, en 1882, elle avait pour but d’aider les femmes à faire le ménage !

C’est au XIXe siècle que le sport féminin se développe avec le périodique féminin Fémina, qui accorde une grande importance aux sports. En 1900, ce sont six femmes qui participent aux jeux olympiques de Paris. Toutefois, les hommes sont sceptiques et estiment que « la femme n’est pas faite pour lutter mais pour procréer » (Maurice Boigey).

Ce scepticisme perdure, mais au XXe siècle, des sections féminines sportives vont faire leur apparition : la Fédération des sociétés féminines sportives de France (FSFSF), puis la Fédération sportive féminine internationale (FSFI). Créées par la sportive Alice Milliat en 1917, elle veillera à ce qu’on inclut les femmes dans les compétitions officielles. Lors des jeux olympiques de 1928, 277 femmes participent aux épreuves d’athlétisme aux côtés de 2 606 hommes.

Dans les années 60, malgré la mixité de l’école, la pratique du sport ne l’est pas encore avec des activités physiques interdites aux femmes comme le football. Jusqu’en 1991, avec la première coupe du monde de football féminin. La mixité dans l’univers sportif est née et de nombreuses portes s’ouvrent.

Aujourd’hui, de nombreuses sportives font figure de modèles. Ces femmes se sont imposées dans ce monde autrefois misogyne et machiste. Fanny Blankers-Koen, « l’athlète du siècle » qui s’est battue pour le droit des femmes à concourir aux jeux olympiques ; Billie Jean King qui obtient l’égalité des primes dans le tennis ou Candace Parker, la « dunkeuse » pro qui allaite sa fille pendant les mi-temps, rejetant les normes sociales.

  • Quels sports pour les femmes ?

femmes

Bien que les femmes réussissent à s’imposer petit à petit, des inégalités règnent toujours. Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), en 2015, de moins en moins de femmes pratiquent une activité physique ou sportive. Pour plusieurs raisons : une lassitude vis-à-vis de ce domaine, un manque de temps ou encore de moyens. Une faible exposition médiatique du sport pourrait aussi provoquer un désintérêt pour ce domaine. Cela expliquerait donc cette diminution de la pratique sportive chez les femmes avec la faible couverture médiatique du sport féminin.

Les stéréotypes jouent aussi un rôle dans ces inégalités. Près d’une personne sur deux pensent que certains sports conviennent plus aux filles. Souvent ceux qui privilégient la grâce ou encore la souplesse (Burricand et Grobon, 2015). Selon la FDJ, les sports les plus pratiqués par les femmes sont :

  • La marche et la randonnée (57%)
  • La natation (37%)
  • Le fitness (28%)
  • Le running (23%)
  • Et les sports de raquettes (18%)

En 2017, 52% d’hommes participaient à des compétitions sportives, face à 17% chez les femmes. Toujours selon Burricand et Grobon, ce hiatus s’explique de par le manque d’encouragements à l’encontre des sportives.

  • En route vers le changement ?

femmes

Mais les choses changent ! Selon une étude FDJ, les femmes françaises sont désormais plus nombreuses à pratiquer une activité sportive. 52% d’entre elles étant des sportives régulières, face à 50% chez les hommes. Paradoxalement, ce sont les hommes qui regardent plus le sport féminin : 66% face à 42% chez les femmes. Le sport féminin gagne de plus en plus de terrain, puisqu’un Français sur deux souhaite en voir davantage à la télévision.

Un meilleur avenir attend-il le sport féminin ?

Si tu souhaites creuser un peu plus ce sujet, notre article sur la parité hommes-femmes est fait pour toi !

Ou si tu veux en apprendre plus sur la place des femmes dans le journalisme sportif, cet article devrait te plaire !

Et si tu souhaites découvrir un sport 100% féminin, lis notre article sur le roller derby !

Article rédigé par Xiaofei Yan

  • 44
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.