Generale,  Life style

7 min readRégime : Je ne mange pas de graines ! (Fodmaps)

Régime pauvre en Fodmaps : Sporty te conseille sur les étapes à suivre pour en finir avec tes symptômes de mauvaises digestions. Si tu as des ballonnements, douleurs, inconfort digestif, gaz, diarrhée, fatigue excessive, tu n’es peut-être pas allergique au gluten mais bien aux Fodmaps.

Les fodmaps, c’est quoi ? 

Certains aliments stimulent les bactéries de fermentation dans ton intestin. Ce sont des sucres fermentés qui te provoquent ces symptômes. Peu digestes, les Fodmaps arrivent dans l’intestin pratiquement intactes et servent d’alimentation aux bactéries présentes dans ton côlon. On te parle d’oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols. Des noms de glucides barbares pourtant il faut les connaître, sans le savoir tu souffres peut-être de troubles d’absorption.

  • Note bien les coupables.

C’est malheureux, mais les aliments «diététiques» ne sont pas sans défauts. Les fodmaps ne sont pas présent dans les viandes et poissons.

Fermentescibles (rapidement fermentés par les bactéries du côlon), les céréales (blé, seigle, orge) et certains légumes ((poireau, betteraves, fenouil, coeur d’artichaut, le topinambours, les asperges, les oignons)

Oligosaccharides (fructanes et galacto-oligosaccharides), présents dans les pois chiches, les haricots rouges, les lentilles…

Disaccharides (lactose), dans le lait, la crème, les yaourts, certains fromages…

Monosaccharides (fructose en excès du glucose), dans la pomme, les fruits en conserve dans leur jus, les fruits séchés, certains édulcorants, le miel…

And (et)

Polyols, dans la pomme, l’avocat, la pêche, la poire, la prune, le pruneau, le chou-fleur, les champignons, les desserts allégés à base de lait

  • La gourmandise est un vilain défaut. 

Si tu décides de t’embarquer dans un régime sans Fodmaps, tu auras forcément une petite période ou tu devras rayer les aliments en contenant de ton alimentation mais après ça, gère simplement tes quantités. Il n’est pas indispensable d’éliminer de son alimentation, les aliments contenant ces sucres à condition de les consommer différemment. Remplace le pain blanc par du pain complet, pareil pour les pâtes. Mange une prune et non trois ou quatre. Préfère la compote de pomme, ou cuite plutôt que la pomme crue.

Mon conseil : Fais toi de belles salades de fruits maison. Tu pourras manger pleins de fruits sans te sentir frustrer. (le « fait maison » est important sinon gare au sirop de sucre qui contient des Fodmaps.)

Et surtout, oublie les produits industriels !

  • Écoute ton corps. 

Si, après le repas, tu te sens gonflé, ballonné, que tu as des crampes abdominales, que tu as des gaz, des diarrhées ou que tu es constipé (très peu agréable!), identifie ce que tu as mangé et la quantité ingérée.

Mon conseil : Ne te fie pas aux recommandations générales: “Mange au moins 5 fruits et légumes par jour pour rester en forme” ou encore “Consomme trois produits laitiers par jour”.

Évidemment certains aliments comme les champignons, asperges ou la pomme et les produits laitiers sont revendiqués bons pour la santé et il est même conseillé d’en consommer régulièrement ou quotidiennement. Pour autant, tu notes que pour ton corps cela provoque plus de mal que de bien. Tu seras heureux d’apprendre que tu n’as pas tord ! Qu’ils soient considérés comme bons, ils ne sont pas tolérés par les personnes sensibles aux Fodmaps. Ne te laisse pas influencer par des croyances. Toi, seul, peux déterminer les aliments qui sont bons pour toi.

  •  Passe à l’action. 

Dans 75% des cas, cette diète élaborée en 2005 par Sue Shepherd, une nutritionniste australienne, permettrait de soulager le syndrome de l’intestin irritable. On parle vraiment de santé et bien-être et non de régime destiné à une perte de poids. La phase d ‘élimination dure environ 6 à 8 semaines. Il faut le temps que les produits à base de Fodmap soient éliminés de ton corps et que celui-ci se reconstruise sur de bonnes bases.Une fois que tu as changé tes habitudes alimentaires, arrive la phase de réintroduction. Petit à petit et en petite quantité commence à consommer de nouveaux ces produits.

Mon conseil : Fais le famille par famille, consomme d’abord les fruits que tu as bannis quelques semaines plus tôt puis les légumes puis les céréales,… Cela permettra de noter à quel aliment tu réagis et ceux que tu ne tolères vraiment pas.

N’oublie jamais d’également prendre conseil auprès de ton médecin.

Et parce que Sporty t’en donne toujours plus, voici une liste où tu trouveras les produits riches et pauvres en Fodmap.

  • 23
    Partages

One Comment

  • Ghesquier

    Super ! Je suis intolérante au lactose et je suis également un régime sans fodmap.
    C’est mon médecin traitant qui m’en a parlé, et c’est effectivement les fodmap et le lactose qui me dérangent.
    Il existe des sites avec des recettes, c’est plutôt pratique 🙂

    Depuis que je connais mes intolérances, je ne suis plus dérangée quotidiennement, et ça change vraiment la vie ! Aussi, ça permet de ré-équilibrer son alimentation et accessoirement perdre du poids 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.