Actualité,  Generale

3 min readContrer les frappes : Adil Rami s’engage contre les violences faites aux femmes

Avec le mouvement Positive Football et l’association Solidarité Femmes, Adil Rami, défenseur de l’OM, lance la campagne « contrer les frappes » pour lutter contre les violences conjugales.

Une campagne qui débute le 4 mars rattachée au numéro 3919 Violences Femmes info. Celui qui a animé l’Équipe de France avec sa bonne humeur durant la coupe du monde est le nouveau visage d’une campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes. C’est un geste fort pour le footballeur qui est un homme très sensible. Il a plusieurs fois essayé de s’engager dans des associations qui ne l’ont pas pris au sérieux. Est-ce parce qu’il est footballeur et qu’il est seulement considéré comme le petit rigolo de l’équipe ? En tout cas, il n’a pas lâché l’affaire et après avoir régulièrement versé de l’argent dans des cagnottes pour enfants malades ou handicapés, Rami saute le pas.

  • Pamela ou celle qui le pousse

“T’es footballeur, t’es beau, t’as tout ce que tu veux. Maintenant, sois actif !” » Sa compagne, Pamela Andersson est elle-même quelqu’un de très active dans le caritatif. Très engagée notamment pour la cause animale depuis plusieurs années, Pamela Anderson a été nommée « personnalité de l’année 2018 » par l’association Peta. La star d’Alerte à Malibu l’a poussé à agir pour une cause. Il a choisi celle des femmes.

  • Un homme au grand coeur

« Etre viril, c’est respecter les femmes. » Le milieu du football, débordant de testostérone où les comportements débordent régulièrement est souvent considéré comme sexiste. Pour se déstabiliser les joueurs s’insultent régulièrement sur le terrain (Tapette, fillette, tarlouze,…). Les joueurs ne mesurent plus la valeur de ces insultes et pour Rami ces mots peuvent « être blessants. » Le défenseur a déjà eu affaire affaire à des situations qui, avec le recule, ne supporte pas. Dans son entourage, certains ont eu des mots violents et sexistes face à leurs compagnes. « C’était un mode de vie »

Pour découvrir sa campagne vidéo, c’est ici :

  • 29
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.