jacques-chirac-sumo
Actualité,  Generale

3 min readJacques Chirac, le « sportif en fauteuil » 

Il semblait toujours pressé et montait les marches des palais de la République française deux à deux. Jacques Chirac s’est éteint à l’âge de 86 ans, le 26 septembre 2019.

Nous pourrions le nommer présent à de nombreux événements sportifs tels que la Coupe du Monde de football et le Tour de France en 1998 ainsi que la Coupe de France de football en 2002. Des apparitions dans les stades et une allure athlétique, pourtant c’est sa femme Bernadette Chirac qui cassera cette image en le qualifiant de « sportif en fauteuil »  dans son livre avec Patrick de Carolis. En effet, même Michel Platini admet que « le sport ne l’intéresse pas trop (…) Mais il a une grande admiration pour les sportifs ». 

Jacques Chirac et le sumo

La vraie passion de l’ex-président français était en réalité le sumo qui découlait de son amour pour la culture japonaise. En 1995, il invitait les plus grands lutteurs à faire connaitre leur sport au peuple français grâce à un tournoi organisé au palais omnisports de Bercy. Et en 2000, il créait la « Coupe Jacques Chirac », qui encore aujourd’hui, est remise aux vainqueurs des tournois au Japon. Fin connaisseur, il appréciait particulièrement les rituels d’avant combat où les lutteurs chassent les mauvais esprits. Lorsque Jacques Chirac voyageait dans son pays de prédilection à des fins diplomatiques, il se débrouillait toujours pour assister à quelques combats. Et lorsqu’il n’était pas sur place, il se faisait envoyer les enregistrement des compétitions directement à l’Elysée. Le haut fonctionnaire est même allé jusqu’à nommer son bichon maltais Sumo !

Jacques Chirac, sumo

De l’admiration pour les sportifs plus que pour le sport en général, Jacques Chirac avait rapidement compris que le sport est un outil de communication majeur pour rassembler les français sous un seul et même drapeau.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.