Actualité,  Generale

5 min readLe monde du tennis réagit face aux flammes australiennes

L’Open d’Australie se déroule du 20 janvier au 2 février 2020 à Melbourne et existe depuis 1905. Cette année, la situation préoccupante de l’Australie fait réagir. Que faire ? Comment aider ? Faut-il reporter le tournoi ? Les questions et réactions fusent du côté du monde du tennis chamboulé par ces flammes australiennes.

  • Un tournoi reporté ? 

Melbourne n’est pas directement menacée par les incendies mais la qualité de l’air dans la ville australienne s’est détériorée. Cette situation est devenue préoccupante pour confirmer le parfait déroulement du tournoi à une dizaine de jours du début des qualifications. Pour autant, une question qui peut paraitre futile taraude certains esprits : Faut-il reporter le tournoi à cause des incendies qui ravages l’Australie ? Le patron de la Fédération australienne Craig Tiley a affirmé en ce début de semaine ne pas envisager une telle mesure.

« Au vu des informations dont nous disposons pour le moment – avec les qualifications qui ont lieu la semaine prochaine – les prévisions sont bonnes. Nous ne prévoyons aucun retard et nous avons mis en place des mesures supplémentaires afin de garantir que l’Open d’Australie puisse se dérouler comme prévu. »

  • Des joueurs septiques et inquiets 

Certains joueurs comme Kevin Anderson (5e mondial en 2018 et membre du conseil des joueurs de l’ATP) ou Jérémy Chardy sont septiques quant à la situation actuelle sur le tournoi et ont fait des demandes d’information auprès de l’ATP, sur la qualité de l’air. Novak Djokovic, président du Conseil des joueurs de l’ATP et numéro 2 mondial s’est lui aussi exprimé sur le sujet.

« Si on arrive à des conditions qui affectent la santé des joueurs, je pense qu’on devrait vraiment l’envisager« 

Novak Djokovic à l'Open d'Australie en 2019
Novak Djokovic à l’Open d’Australie en 2019

Menacée par le feu, l’Australie souffre depuis plusieurs mois.  Le calendrier du tennis mondial qui pose  traditionnellement ses valises en début d’année n’a eu d’autre choix que de s’adapter de façon inédite. Lundi, le tournoi de Canberra a été délocalisé à 150 km de Melbourne à Bendigo. Les organisateurs du  tournoi junior de Traralgon qui doit débuter le 11 janvier (ville située à 160 km à l’est de Melbourne) se demandent s’ils ne vont devoir délocaliser le tournoi également.

  • Les matches-exhibition, un élan de solidarité 

« Allez @TennisAustralia! Nous pouvons sûrement organiser une exhibition avant l’@AustralianOpen pour lever des fonds pour les victimes des incendies« 

Après avoir visité un sanctuaire pour Koala, Nick Kyrgios (joueur de tennis australien) a demandé au monde du tennis australien d’organiser des exhibitions pour lever des fonds pour les victimes des incendies… Le patron de la Fédération australienne a très vite répondu de façon favorable. Le 15 janvier prochain à Melbourne, un peu moins d’une semaine avant le début de l’Open d’Australie, aura lieu les matches-exhibition de levée de fonds pour l’Australie. Roger Federer, Rafael Nadal et Serena Williams, Naomi Osaka, Caroline Wozniacki, Nick Kyrgios et Stefanos Tsitsipas participeront à ces matches.

  

  • L’enfer sur Terre 

Depuis la fin d’année 2019, 24 personnes sont mortes et une superficie équivalente à deux fois la Belgique est partie en fumée lors d’incendies ravageurs. Plus d’un milliard d’animaux ont péri à cause des flammes. Les autorités ont donné un ordre d’évacuation pour 100 000 habitants du Sud-Est australien. Les grandes villes respirent les fumées de ces incendies et sont plongées dans un épais brouillard.

Nous nous sentons privilégiés et ne savons quoi faire à plus de 15 000 km de distance… Les dons sont possibles, mobilisez vous et rendez-vous sur @redcrossau, @wireswilddliferescue, @nswrfs, @cfavic, @therescuecollective.  ♥️🙏🏼🙏🏼🙏🏼🙏🏼🙏🏼🙏🏼🙏🏼🙏🏼

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.