Actualité,  Generale

4 min readFootball : George Weah prendra ses fonctions le 22 janvier 2018

Nombreux sont les sportifs professionnels qui ont troqué baskets, joggings, kimonos ou maillots de sport pour stylos, rendez-vous et conférences politiques.

Un des judoka les plus connus en France par exemple, David Douillet devenu Ministre des Sports sous la Présidence de Nicolas Sarkozy puis député des Yvelines ou encore Arnold Schwarzenegger, qu’on connait tous pour ses talents d’acteur, a en effet été un champion de culturisme avant de devenir gouverneur de Californie de 2003 à 2011.

Plus récemment c’est un autre ancien sportif qui a remporté les élections Présidentielles du Libéria le 26 décembre  2017. Il s’agit de George Weah.

Retour sur ce joueur d’exception :

George Weah s’est fait autant remarquer par ses talents auprès de ses coéquipiers (Lilian Thuram «George dégageait déjà une très grande confiance en lui.») que par ses entraineurs dont notamment Arsène Wenger qui disait le voir souffrir pour son pays mais qu’il est quelqu’un avant tout d’extrêmement fort mentalement.

Weah a commencé sa petite carrière dans son pays natal, dans un club d’un quartier de Monrovia, la capitale où il a grandi. Déjà à l’époque, Weah était très enthousiaste à l’idée d’aider son entourage. Il vendait des sucettes et des popcorns pour aider à financer les tenues et équipements de son club.

 Il s’est ensuite fait remarqué par le Français Claude Le Roy (sélectionneur du Cameroun). Le Roy souffle le nom de Weah à Arsène Wenger, alors entraîneur de l’AS Monaco. Le footballeur libérien arrive en principauté à 22 ans en 1988. Il ne parlait pas la langue et semblait un peu perdu.Il y passera plusieurs saisons et brillera de plus en plus. Le guerre éclate en Libéria dans les années 90. Weah fait venir la majorité de sa famille sur le Rocher Monégasque et se fait interview sur Téléfoot celui-ci s’insurge du manque de réaction internationale face au conflit.

Weah, s’adaptera au football international, puis passera quelques années plus tard entre les mains de Jorge (entraîneur du PSG) entre 1992 et 1995.

Weah est maintenant riche et populaire pour autant il n’oublie pas son pays d’origine : capitaine de l’équipe nationale du Liberia, il finance parfois de sa propre poche les équipements, hôtels et billets d’avions de la sélection.

Il remportera le Ballon d’or pour son année 1995 entre le PSG et l’AC Milan où il jouera jusqu’en 1999.

À 33 ans et après quatre saisons au Milan AC avec des résultats en baisse, Weah partira pour l’Angleterre (Chelsea puis Manchester City) pour ensuite à Marseille avant de terminer sa carrière dans le club d’Al-Jazira à Abou Dhabi où il jouera jusqu’à ses 37 ans en 2003. Il continuera tout de même à jouer jusqu’en 2007 pour son pays malgré sa vie politique grandissante.

Si c’est très jeune qu’il s’est fait connaître par le Monde entier, balle au pied c’est maintenant une carrière politique que Weah s’apprête à vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.