Actualité,  Generale

5 min readRunning : Nos conseils pour l’après marathon

Ce dimanche c’était la 42ème édition du Schneider Electric Marathon de Paris. Sporty a eu la chance d’être présent à ton arrivée… et a kiffé !

QUELQUES CHIFFRES CLÉ :

C’était sous le soleil parisien digne d’un soleil d’été que les participants se sont surpassés pour devenir des “finishers” du marathon de Paris.

Les marathoniens ont écrit leur histoire ce dimanche. Certains sont à peine arrivés qu’ils ont sorti leur smartphone pour se prendre en selfie ou appeler leur famille. Certains à bout de souffle, se sont écroulés. D’autres avaient un sourire jusqu’aux oreilles. Mais TOUS avaient la même conclusion : “Je l’ai fait ! Je n’ai aucun regrets.”

Après t’avoir observé et beaucoup demandé nous avons décidé de te partager nos conseils nutritions d’après marathon. En effet, que tu sois novice ou marathonien habitué, tu raffoles de toujours plus de conseils pour une récupération plus rapide. Alors sois attentif :

  • À ton arrivée et dans l’heure qui suit, évite les aliments solides!

Pendant ta course, tu utilises l’essentiel de la circulation sanguine de ton corps qui va alimenter tes jambes, ton cœur et ton cerveau. Or, pour digérer des aliments solides, il faut une bonne circulation au niveau de l’estomac. Évite donc un gros steak frites ou un énorme plat de pâtes après ta course. Favorise les jus frais, les smoothies ou même une compote. N’oublie pas aussi qu’après un effort aussi gros qu’un marathon, ton corps manque de sucre. Ne te prive donc pas du sucre sous forme de sodas, d’eau sucrée ou en stick.

  • Même après quelques heures, évite de te jeter sur la nourriture

Après un tel effort, il est évident que tu as les crocs. Ne te jette pas sur un plat lourd pour autant. Privilégie un vrai repas, mais léger. Un bouillon (tu peux rajouter des petites pâtes) ou de la soupe (légumes de préférence, pour une meilleure digestion), une source de protéines (jambon ou du blanc de poulet), des féculents (pâtes, riz), un fruit,  et un dessert bien sucré mais pas trop gras (flan, clafoutis ou crème glacée). Sois patient et attend le lendemain pour célébrer ton exploit. Même si sur le coup tu prendras plaisir à avaler ton gros sandwich dégoulinant, tu le regretteras rapidement. Ton organisme a subit un choc. Il a puisé dans ses ressources pour te faire arriver jusqu’à la ligne d’arrivée, respect-le.

  • Continue de suivre un régime post marathon durant environ une semaine

Ne te prive pas, mange de tout. N’hésite pas à consommer beaucoup de protéines et ajoutes dans tes repas un peu de féculents, de légumes, de fromages, un morceau de pain et un fruit ou un produit laitier.

  • Ne te force surtout pas à manger

Si au moment où tu franchis la ligne d’arrivée, tu penses à tous sauf manger, pas d’inquiétude, c’est normal. Lors d’un effort très prolongé, ton corps fabrique beaucoup d’endorphines cérébrales, analogues aux amphétamines. Elles agissent comme de très puissants coupe-faim naturels. D’où l’importance de consommer uniquement du liquide à la sortie de cet effort.

Pour finir dernier conseil mais pas des moindres, n’oublie pas de beaucoup t’hydrater. Toi qui t’es donné à fond, tu as forcément beaucoup transpiré. Il est très important de compenser cette perte d’eau en buvant.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.