Actualité,  Découverte,  Generale

6 min readChampion du monde : Le français le plus titré de tous les temps

Charmant, roi de la planche à voile, champion français le plus titré de l’histoire et pourtant… Tu ne connais probablement pas son nom. Antoine Albeau en est à sa 24ème victoire mondiale… à 45 ans !

On a voulu se pencher sur lui. Oui parce que cet homme passionné, talentueux et bosseur continue la compétition à 45 ans et sa famille est très admirative. Pourtant ce windsurfeur manque d’une notoriété phénoménale et rencontre même des difficultés financières.

“Je suis le sportif français le plus titré” de l’histoire. Cet homme  à la chevelure d’ange vit sur l’île de Ré, là où il exerce tous les jours sa passion. Ce spécialiste de la planche à voile a chez lui plus de trophées que Teddy Riner ou Sébastien Loeb, des hommes qu’on admire tous. Pourtant, tu ne connais pas son nom. Pourquoi, cela n’intéresse pas la presse française ? En tout cas, ça intéresse Sporty.

Il a remporté son dernier titre mondial de windsurf à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), le 26 novembre. Pour lui, c’est la “cerise sur le gâteau” : son 24e titre de champion du monde, il s’en réjouit et à bien raison.

Le numéro 1 habitué

C’est à 18 ans qu’il a remporté son premier trophée. Ce fut seulement le début pour cet habitué du podium et son père est son premier fan. ” Il gagnait tout. Quand il avait 18 ans, je me disais que les sportifs s’arrêtaient tous vers 24 ans. Je n’avais pas compris qu’en fait, ce n’était pas 24 ans qu’il attendait, mais 24 titres mondiaux.”

“J’ai remporté mon premier titre de champion du monde en 1997. Depuis, j’en ai gagné dans plusieurs catégories. Je détiens aussi le record du monde de vitesse en planche à voile depuis 2015, à 98,65 km/h”

Lire aussi : Laurent Fournier : “Transmettre aux jeunes mon savoir-faire”

Un manque de reconnaissance qui pèse

Rare sont ceux qui connaissent ce sportif, que ce soit le grand public ou les sportifs. Certains doivent sûrement se dire qu’ils ne sont pas loin d’un autre record : celui du français le plus titré. Pour autant la marge reste grande…

“J’aimerais bien rencontrer Sébastien Loeb pour savoir s’il me connaît et, si c’est le cas, s’il sait combien j’ai de titres de champion du monde…”

Console-toi Antoine, tu as quand même croisé le chemin de Teddy ! Notre judoka préféré a été 10 fois champion du monde quand toi tu l’as été 24 fois. En effet, Riner était à Nouméa pendant les championnats du monde de windsurf, en novembre dernier. D’après la photo, nos deux champions ont l’air de bien s’entendre.

“Quand il a remporté son 24e titre, il y avait du tennis et du rugby au programme ce jour-là. À la télé, on ne parlait que de ça. Pas un mot sur Antoine. Je ne comprends pas, c’est un sport fabuleux. Pourquoi la planche à voile est-elle boudée par le petit écran ?” se désole le père du sportif.

Financièrement, ça devrait voler plus haut

Il a des sponsors par ici, par là comme Ford mais malgré cela, Antoine Albeau rencontre des difficultés financières. Parfois c’est lui même qui va sonner aux portes des entreprises pour recevoir des coups de pouces. Antoine est conscient qu’il ne sait que trop peu préoccupé de sa communication. C’est un choix qu’il regrette mais sa passion prenait le dessus. Il ne pensait pas avoir besoin de notoriété pour autant il faut noter qu’une saison peu lui coûter 80 000 et rarement moins de 50 000.  “J’ai une dizaine de déplacements à payer, avec des gros dépassements pour les bagages à cause des planches. Il y a aussi l’équipement, qui évolue et devient de plus en plus cher. Pour nous, ce n’est pas juste une paire de chaussures et un ballon rond… C’est limite à la fin de chaque saison.” Mais il reste positif. “J’arrive à me financer pour vivre ma passion. On se débrouille ! On me demande souvent : ‘Pourquoi tu continues ?” Mais parce que c’est comme ça que je gagne ma vie !”

“Je pense faire une saison encore. En 2019, je verrai bien ce que je ferai.”

Si tu voyages, et d’autant plus à l’île de Ré, passe le bonjour à notre ami pour nous 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.