Generale

5 min readCoupe du monde : Le Brésil assure, la Belgique se fait peur

Il y aura un Brésil-Belgique en quart de finale après leurs victoires respectives hier contre le Mexique et le Japon. Si le Brésil a parfaitement maitrisé son 8ede finale 2-0 contre el Tri, La Belgique s’est qualifié dans la douleur en revenant à 3-2 moins d’une minute avant le coup de sifflet final.

  • Un Brésil Solide

Hier dans la fournaise de Samara, le Brésil a eu du mal à trouver la faille contre le Mexique. Portée par un Ochoa des grands jours, les Brésiliens ont butés de nombreuses fois sur le gardien. Neymar, Willian ou encore Paulinho ont cru revivre le scenario de 2014 où les Brésiliens avaient fait match nul après les très nombreux arrêts du gardien Mexicain. Cependant, au retour des vestiaires, Neymar qui à été très remuant en première période, trouve la faille en seconde grâce a un très beau une deux avec Willian. La défense Mexicaine cède à la 51eminutes. Malgré le pressing haut d’el Tri,les Brésiliens vont contrôler la rencontre et inscrire le 2ebut sur une accélération de Neymar qui réussit a passer pour Firmino. Le Brésil assure une victoire 2-0 qui semble être le tarif maison. Impressionnant en défense, la Selecao se présente comme le favori de la compétition.

  • La Belgique s’est fait peur

Le Japon a su profiter des carences défensives de la Belgique. Positionné en 3-4-3, les diables rouges ont du mal dès que le japon avait le ballon. La preuve, c’est à la suite de deux erreurs défensives en seconde période que le Japon inscrit deux buts coup sur coup. Les Belges ont su réagir avec leurs forces offensives en revenant très vite à 2-2. Le deuxième but a mis un vrai coup sur la tête des Japonais qui ont subis le match défensivement. Martinez (l’entraineur Belge) a réalisé des changements décisifs avec notamment la rentrée de Fellaini qui a apporté un jeu de tête qui a fait très mal au Japon. D’ailleurs il est l’auteur du but égalisateur sur un centre de Hasard.

Cependant, le Japon a poussé jusqu’à la fin du match pour inscrire ce précieux troisième but. Mais rien n’y fait, sur un dernier corner en faveur du Japon Courtois intercepte et lance le contre Belge. En trois passes Chadli marque le troisième but qui crucifie le Japon. Les diables rouges se qualifient pour les quarts de finales grâce a un coaching payent de Martinez. La défense est le point noir de cette équipe qui doit absolument monter en gamme. Les carences Belges seront peut être décisives contre le Brésil qui semble monter en puissance.

 

  • Élément clé pour le quart de finale à venir Brésil-Belgique

Cette rencontre s’annonce très serrés entre les diables rouges et la Selecao. La Belgique pourra s’appuyer sur une bonne attaque composée de Mertens, Hasard et Lukaku. Une force offensive impressionnante qui pourraient faire basculer le match a n’importe quel moment. Elle sera opposée a une défense Brésilienne solide. Thiago Silva semble être au meilleur de sa forme et compte bien stopper Lukaku. Le duel est lancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.