Actualité,  Generale

5 min readCulture : Netflix s’intéresse à la Juve, Sporty te donne son avis

Netflix a mis en ligne un docu-série consacré au club de football italien, la Juventus de Turin. Les trois premiers épisodes de 40 minutes sont désormais disponibles mais nous laisse un goût de frustration…

Netflix a eu le droit au parfait combo ! Ce voyage  au cœur de la “Vieille Dame” qui convoite son septième titre italien consécutif (historiquement l’équipe la plus titrée de l’Italie) aurait dû être réaliste. Pourtant la promesse n’est pas tenue.

Cette série c’est l’aboutissement de six mois de tournage durant lesquels  Netflix a eu le droit de filmer lors des entraînements et des déplacements, des discours d’avant ou d’après match d’Allegri, des séances vidéos mais aussi de rentrer dans l’intimité des joueurs. Les scènes où l’on retrouve les joueurs qui témoignent, ont d’ailleurs été filmées directement chez eux. 

Alors qu’est ce qui ne va pas ? 

Comme si les personnes chargées de la communication du club avaient directement pris la plume pour l’écriture du scénario, tu ne suis pas la Juve de l’intérieur, tu suis qu’une image modelée par le Club.

Ce même Club qui a délivré les autorisations de tournage, bien veillé à ce que chaque joueur soit mis en valeur dans les meilleures conditions.  Pas un mot plus haut que l’autre, esthétique publicitaire au top, niveau d’investigation et de réalisme : nul.

La première partie se déroule à partir de la préparation estivale jusqu’à la fête traditionnelle de Noël du club qui fêtait ses 120 ans d’existence. L’élégance est au rendez-vous avec des joueurs au physique de top model ou de star de cinéma. Un exemple d’excellence italienne à l’image luxueuse et brillante d’une maison de couture.

On retrouve également dans les premiers épisodes, la présence de l’ancien joueur de la Juve, Alessandro Del Piero. Egalement celle du coach actuel de ce club, Massimiliano Allegri.  En regardant ce reportage, les fans et les supporters du monde entier ont accès aux «coulisses» du club avec la présence de grands footballeurs comme la légende Alessandro Del Piero, des joueurs comme Claudio Marchisio, Miralem Pjanic, Daniele Rugani et  le capitaine Gianluigi Buffon. 

Les joueurs sont les vrais héros de la série. Et on voit de très belles séquences. Comme par exemple le Bosnien Miralem Pjanic. Il va chercher son fils à l’école (qui lui parle en français) ou encore Buffon qui lâche une larme.

Donc oui, Netflix nous frustre. Celui qui avait toutes les cartes pour nous faire voyager, pour autant le reportage reste tout public. On parle foot les gars, on parle réalité du vestiaire, on parle ratés aux entrainements, on parle tensions et réconciliations, on parle techniques sur le terrain, on parle sueurs, on parle crampons et maillots de foot.. Ce documentaire est une publicité sans passion.

Notre déception est d’autant plus grande que la Juventus possède un coach et certains joueurs qui auraient sûrement beaucoup à dire si les producteurs avaient décidé de parler football.

Nous découvrirons les trois épisodes restants de la série seront diffusés en Juin. Netflix en profite pour faire face à un de ses principaux concurrents :  Amazon, qui lui, tourne sa propre série sur Manchester City. 

Conclusion si tu es un fan inconditionnel de la Juve, tu prendras toujours plaisir à voir ce documentaire. Si non, passe le à la trappe!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.