Découverte,  Generale

3 min readFootball : Les français double-champions du monde ?

C’est une réalité, nous sommes actuellement champions du monde de football pour la deuxième fois consécutive. Les grands supporters nous accuserons de mentir, mais s’ils se renseignaient bien alors ils sauraient tous que nous sommes encore les gagnants de la Robocup de l’année 2017. Cette dernière a eu lieu au mois de juillet, à Nagoya au Japon.

Qu’est-ce que la Robocup ? 

Ce tournoi de robotique international existe depuis 20 ans, et a lieu chaque année. Les concepteurs de ces robots footballeurs ambitionnent d’ici à 2050 de battre une équipe de professionnels. Des intelligences artificielles ont déjà prouvé qu’elles étaient capables de défaire des champions d’échecs. En plus de la RoboCupSoccer, d’autres compétitions sont organisées : la RoboCupRescue, la RoboCupJunior et la RoboCup@Home.

Qui sont nos champions ? 

Les quatre robots de Rhoban, l’équipe du laboratoire de Recherche en informatique de l’Université de Bordeaux (LaBRi). Ils ont affronté l’équipe chinoise de Zju-Dancers, dans la catégorie « humanoïdes de petite taille ». Le score restant nul et vierge à la fin de la partie, les deux équipes ont dû se départager lors d’une séance de tirs au but. Finalement, l’équipe bordelaise l’a emporté 4 à 0 en finale.  « Se déplacer et frapper le ballon constituent encore un challenge très important », notent les ingénieurs bordelais sur le site Internet de leur laboratoire, conscients des limites de leurs robots. Ils sont dotés d’une intelligence artificielle qui leur permet d’analyser et de s’adapter aux conditions toujours changeantes du ballon, sans jamais recevoir d’instruction de l’homme. En effet, ces robots sont complètement autonomes sur le terrain. Le LaBRi explique que « sous son caractère ludique, l’épreuve de football porte deux problématiques de recherche fondamentale pour la robotique : la locomotion et plus généralement la motricité, et l’autonomie (intelligence artificielle) ».

Double-champions du monde, Rhoban espère bien pouvoir accueillir cette compétition mondiale en Gironde pour 2020. Pour suivre l’évolution de notre équipe bordelaise, rendez-vous cette année à Montréal, au Canada !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.