Actualité,  Generale

4 min readÉdouard Mendy : De Pôle emploi à la Premier League

Devenir joueur professionnel à 24 ans est-il possible ? Ce qui peut au premier abord paraître être une aberration est en fait réalisable, Edouard Mendy, en est la preuve humaine. De la Champagne aux Côtes bretonnes, pour finir de l’autre côté de la Manche, en l’espace de 3 ans… Retour sur un parcours hors du commun qui semble parti pour en surprendre plus d’un.

Tout commença au Havre, cette ville bien connue pour son centre de formation et ses nombreuses pépites. 14 ans, plein de fougue et de motivation, le jeune sénégalais toque aux portes du club mais n’est malheureusement pas retenu. Loin d’être découragé, il intègre en Division d’Honneur le CSSM Le Havre, avec l’espoir d’y trouver du temps de jeu. Après quelques années et une escapade à l’AS Cherbourg, Mendy alors âgé de 22 ans ne dispose d’aucun club. Direction pôle emploi et une réorientation professionnelle.  Abandonner son rêve ? Le géant d’1m 97 s’était-il trompé de voie ?

« J’ai pensé arrêter » avait-il déclaré. Tandis que tout espoir paraissait vain, Edouard Mendy avait un dernier tour dans son sac, le dernier. C’est pourquoi son destin se jouerait à Marseille et les détections pour l’équipe réserve.

 

Frank Lampard (entraineur/Chelsea) peut avoir le sourire, il n’a pas encaissé de but depuis l’arrivée de son nouveau gardien.

 

Un train express de l’amateurisme à l’élite

Mendy passe les tests et le jeune gardien obtient le Graal tant attendu : une place au sein de l’équipe réserve (CFA). Ensuite, tout s’est accéléré, au point qu’il est recruté par le stade de Reims en fin de saison. A priori promis à un poste de remplaçant, il intègre l’équipe première à 24 ans et la porte au titre de champion de Ligue 2. Ayant fait de l’œil au stade rennais, son transfert est immédiat, le propulsant à l’élite du football français, la Ligue 1. Une saison remarquée séduit les dirigeants du club londonien de Chelsea. En septembre 2020, il est recruté pour 29 millions d’euros, faisant de lui le gardien le plus cher du championnat. Tout simplement irréel…

Encore plus invraisemblable, l’ancien Rémois est le premier gardien de Chelsea à enchaîner 5 matchs sans encaisser de but depuis octobre 2010. À l’époque, c’était un certain Petr Cech qui gardait les cages. Bref, le vilain petit canard Havrais est sorti de sa coquille et est devenu the Number one à Chelsea. Un bel exemple de persévérance sur la planète football. Malgré un début chaotique, Mendy n’a finalement jamais abandonné. Well done !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.