Actualité,  Generale

3 min readParis rate sa revanche avec Manchester United

Fantomatique : telle a été la prestation du Paris Saint Germain hier soir face aux Red Devils de Manchester United pour ce premier match des phases de poule de la Ligue des Champions. Une défaite 2-1 dans un Parc des Princes bien calme.

C’était une ambiance maussade où les fantômes de la dernière confrontation entre les deux équipes, hantaient les gradins. Les parisiens, finalistes de la dernière édition, souhaitaient surfer sur la vague encourageante du final 8 afin d’entamer la phase de poule sur les chapeaux de roues. “Nous serons prêts”, avait déclaré le président Nasser Al-Khelaïfi, la réalité et le résultat en disent long sur le chemin qu’il reste à parcourir pour Thomas Tuchel et les siens. 

L’entame poussive des Red Devils sema le doute dans les travers du Parc et l’équipe visiteuse a donc logiquement ouvert le score par un penalty obtenu sur une faute de Diallo, largement évitable. Navas, héroïque, repousse la première tentative. Espoir rapidement éteint suite à la correction de la VAR qui accordera un nouveau penalty, cette fois-ci transformé par le capitaine mancunien, Bruno Fernandes. Une réaction parisienne était attendue au grand dam des supporters parisiens, sonnés par la première période de leur équipe.

Marcus Rashford célèbre son but victorieux après un rush solitaire et une frappe croisée imparable.

Un registre similaire s’est installé en deuxième période avec un PSG plus poussif, brouillon, qui cerise sur le gâteau est tombé sur un David de Gea décisif à plusieurs reprises. La barre transversale a aussi sauvé les mancuniens avant que Martial trompe lui même son gardien sur un corner. Des mancuniens bien plus frais en fin de match, qui ont par l’intermédiaire de Rashford crucifié des parisiens apathiques. Un score logique, révélateur du manque d’envie des parisiens, à l’image de ses stars, Neymar et Mbappé aux abonnés absents. Manchester United a contrario a fait preuve de mordant et repart victorieux dans ce choc franco-anglais. Le PSG se retrouve maintenant dans l’embarras et devra impérativement gagner face à l’Istanbul Basaksehir le 28 octobre, pour un match périlleux en Turquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.