Actualité,  Generale

3 min readRoger Federer forfait pour l’Open d’Australie, une première dans sa carrière

Attendu avec impatience pour son grand retour en février prochain, Roger Federer ne participera pas au prestigieux tournoi de Melbourne. Un crève-cœur pour les amoureux du tennis et une absence inédite dans la longue carrière du Suisse.

Nombreux sont les fans qui espéraient au pied du sapin, le retour de l’ex-N°1 mondial sur les courts. Après une année au placard, deux opérations et une blessure au genou droit, Federer a tranché, il ne participera pas à l’Open d’Australie. Malgré de minces espoirs de le voir pour le premier tournoi du Grand Chelem en 2021, le suspense est clos. C’est pourquoi les retrouvailles entre les terrains et le Suisse devront attendre, au grand dam de la planète tennis. “Finalement, Roger n’a pas eu le temps de se préparer aux rigueurs d’un Grand Chelem” a déclaré le patron du tournoi Craig Tiley. Malgré des entraînements concluants et un genou droit presque retrouvé, le maestro du tennis semble avoir perdu la fraîcheur qui le caractérisait tant. De mauvais augure pour la suite ?

 

Federer au service pendant l’Open d’Australie en 2019

Les prémisses d’une retraite annoncée

Tel un sursaut lors d’un mauvais rêve, le mot “retraite” procure des émois au joueur de 39 ans… Et tandis que la quarantaine se profile, chaque absence rend ses fans plus hystériques, terrifiés à l’idée de le voir quitter le circuit “pour de bon”. Le génie Suisse épargné par les blessures, accuse le coup d’une carrière bien remplie. Et si les affres de l’âge ne pouvaient-être évités ? Jusqu’à présent, sa dernière participation sur gazon à Wimbledon en 2019, prouvait le contraire. Hormis sa défaite en finale contre Novak Djokovic, son parcours  démontre que l’âge importe peu…

Le gazon de Wimbledon semble bien loin dorénavant et ses blessures, elles, le tracassent de plus en plus. La dernière en date, marque un arrêt brutal dans sa quête insatiable de titres et tient en haleine le monde du tennis. Bref, le Suisse a le don de nous mettre dans tous nos états, sur et en dehors des terrains. Aussi son retour (si il a lieu), sera d’autant plus apprécié qu’écourté. Une dernière tentative “au filet”, en guise d’adieu au sport qui a construit sa légende.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.