Entretien,  Generale

8 min readAdam Siao Him Fa, espoir du patinage artistique français

Âgé de 20 ans, Adam Siao Him Fa est un espoir du patinage artistique français. Il vient d’être sacré vice-champion de France aux élites de Vaujany le 5 et 6 février 2021, un titre qu’il conserve depuis trois ans déjà. Entraîné près de trois ans par le champion du monde en titre, Brian Joubert, Adam a intégré la structure de Courbevoie aux côtés de Laurent Depouilly, afin de se perfectionner et renforcer sa note artistique. Rencontre avec un athlète déterminé à décrocher des médailles.

  • Bonjour Adam, peux-tu nous retracer ton parcours sportif ?

Je me suis entraîné à Villenave-d’Ornon jusqu’à ce que la patinoire ferme, j’avais 10 ans à ce moment-là. J’ai ensuite déménagé pour m’entraîner à Toulouse pendant 6 ans où j’ai commencé le sport étude avec trois heures de sport par jour. Puis, j’ai été entraîné par Brian Joubert durant trois ans à Poitiers et je suis actuellement à Courbevoie.

  • Tu as changé d’entraîneur récemment. Peux-tu nous en dire plus à ce propos ?

J’ai énormément progressé sur les sauts et la technique à Poitiers avec Brian Joubert, notamment les quadruples sauts mais je conservais des lacunes en artistique. Je travaillais le weekend l’artistique avec Marina Anissina – championne olympique en danse sur glace en 2002 – à Bordeaux mais pas suffisamment à Poitiers. Je me suis remis en question après les championnats du monde Junior en Mars 2020 et je me suis demandé ce que je pouvais faire pour m’améliorer.

Le confinement est tombé et Laurent Depouilly, un de mes premiers entraineurs à Villenave-d’Ornon désormais posté à Courbevoie, m’a contacté pour prendre des nouvelles et m’a également proposé de participer à une préparation physique pendant cette période compliquée. La structure est vraiment complète : danse au sol, préparation physique, tout est sur place et c’est beaucoup plus simple sur l’aspect logistique. Suite à une discussion avec Laurent, je me suis naturellement dirigé vers le club de Courbevoie pour m’y entraîner. Malgré cette décision, je reste en très bons termes avec Brian !

Adam Siao Him Fa, espoir du patinage artistique français
Crédits : La Nouvelle République
  • Comment se passe l’entraînement avec Laurent Depouilly ?

J’ai commencé les entraînements avec Laurent en stage à Courchevel. En rentrant à Courbevoie, je me suis blessé : un début de fracture de fatigue. J’ai dû arrêter le sport pendant un mois et demi et j’ai repris progressivement en septembre. Les entraînements se passent très bien actuellement, on travaille beaucoup sur les programmes pour les prochaines compétitions.

  • Comment as-tu vécu les deux confinements ? 

Au final, je n’ai vécu qu’un seul confinement : j’avais une dérogation en étant sur listes ministérielles ce qui m’a permis de m’entraîner pendant le deuxième confinement. Je me suis pas mal ennuyé pendant le premier confinement. Je faisais mon heure de sport quotidienne, j’avais vraiment hâte de reprendre. La reprise n’a pas été du tout difficile mais j’ai repris trop brusquement, ce qui explique peut-être la blessure que j’ai eue.

  • Quel a été l’impact de la situation sanitaire dans ta préparation ?

Le premier confinement est plutôt bien tombé car c’était la fin de saison, cela m’a permis de souffler. Psychologiquement, ça allait, j’étais en contact avec des amis. Le début de la saison a été particulier parce qu’il a démarré très tardivement, avec notamment des tests et des sélections. Finalement, la première compétition officielle pour moi était les championnats de France élite en Février. Ça m’avait beaucoup manqué ! D’ailleurs, c’est assez perturbant de performer sans public et sans spectateur.

  • Comment garder la motivation et la détermination dans une période si incertaine ?

Je me dis qu’un jour ou un autre, tout va reprendre. Que ce soit ici ou à l’étranger, les athlètes continuent de s’entraîner et je dois faire pareil !

Adam Siao Him Fa, espoir du patinage artistique français
Crédits : Iceradio.com
  • Quels sont les athlètes qui t’inspirent ? 

Je suis beaucoup Nathan Chen, champion du monde en 2018 et 2019, et Yuzuru Hanyu, champion olympique en 2014 et 2018.

  • Que penses-tu du patinage artistique français ?

Je pense que le patinage artistique français est en pleine évolution, on est sur la bonne dynamique. Il y’a une très bonne entente dans l’équipe de France. Personnellement je m’entends avec tout le monde et il y a une sorte d’émulation entre les athlètes.

Adam Siao Him Fa, espoir du patinage artistique français
Crédits : La Nouvelle République
  • Tu viens de décrocher un titre de vice-champion de France au début du mois. Peux-tu nous faire un retour sur ta performance et ton ressenti lors de cette compétition ?

Honnêtement, je n’étais pas satisfait de mon programme court avec deux grosses erreurs que je n’ai pas l’habitude de faire mais c’est la loi du sport. Je suis plutôt content de mon programme long. C’est une année de transition puisque je rentre dans une nouvelle catégorie – la catégorie senior – avec cette volonté de progresser en artistique.

  • Quels sont tes prochains objectifs et tes prochaines échéances ?

Sur le plan technique, je souhaite réaliser deux quadruples sauts dans mon programme court et consolider trois quadruples sauts dans le programme long. Cela pourra évoluer au fur et à mesure de mes entraînements, et pourquoi pas intégrer le quadruple lutz.

Adam Siao Him Fa, espoir du patinage artistique français
Crédit : Franceinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.