Actualité,  Generale

4 min readFormule 1 : Romain Grosjean débarque en Indycar pour 2021

Les grids girls nous manque mais nous n’oublions pas notre amour pour la Formule 1. Après neuf ans de carrière, le Français a annoncé sur sa chaîne Twitch qu’il pilotera en Indycar pour l’écurie Dale Coyne Racing la saison prochaine aux Etats-Unis.

L’ancien pilote de l’écurie américaine Haas a vu sa carrière en Formule 1 s’arrêter de façon prématurée fin 2020 suite à un terrible accident au Grand Prix de Bahreïn. Toujours en convalescence, il débutera la saison en Indycar avec le Dale Coyne Racing. Il participera à toutes les courses organisées sur circuits urbains et routiers. Cependant, par sécurité, le pilote français ne fera pas les circuits ovales, où les accidents sont plus violents que sur circuits routiers. Il a d’ailleurs précisé : « je ne ferai donc pas les 500 miles d’Indianapolis, même si je rêverai de les remporter. Les ‘Ovales’ étant trop risqués pour l’instant. »

Terrible accident de Romain Grosjean sur le circuit de Bahreïn le 29 novembre 2020.

Concernant l’éventuel retour en Formule 1, Romain Grosjean a déclaré « le livre était refermé ». Avant de continuer, moins catégorique : « Mais dans ce sport on ne sait jamais. Avec Kevin Magnussen et Alex Albon, on est sûrement ceux qui allons être appelés en cas de Covid-19 en Formule 1 pour remplacer un pilote »

Les personnes présentent lors de la conférence de presse lui ont notamment rappelé que Mercedes avait proposé de le mettre dans une Formule 1. Lui rendre honneur, c’était le but : lui permettre de tirer sa révérence comme il le fallait. Romain Grosjean a affirmé qu’il devrait
« tester Mercedes. Actuellement, ils sont un peu occupés à développer la nouvelle monoplace. Je les relancerai plus tard. »

Sa saison commencera le 18 avril prochain à Barber en Alabama. Il a également annoncé qu’il s’était entrainé sur cette piste sur le stimulateur de courses iRacing. Et le pilote a déjà annoncé la couleur concernant son ambition : « Si j’y vais, ce n’est pas pour faire de la figuration. J’espère qu’il y aura des podiums et espérons même plus. En Formule 1, je savais qu’on n’avait aucune chance de gagner les courses. C’est un petit peu dur au bout d’un moment de se dire que tu t’entraînes et que tu fais le travail. Tout ce qu’il faut pour être au top, mais que tu n’as aucune chance d’y être ». Le Grosjean nouveau est donc arrivé.

La France à l’honneur en Indycar

En Indycar, il retrouvera deux autres Français, dont un passé par la F1. Le quadruple champion Sébastien Bourdais, la série qui a précédé l’IndyCar. Et Simon Pagenaud, sacré en IndyCar en 2016 et vainqueur en 2019 des 500 Miles d’Indianapolis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.