Bahrein
Actualité,  Generale

7 min readGrand Prix de Bahreïn : Verstappen laisse sa première place à Hamilton

La première course au Grand Prix de Barheïn de la saison de Formule 1 s’est achevée par un duel final entre Verstappen et Hamilton. Le pilote Red Bull qui partait premier sur la ligne de départ, se retrouve deuxième sur le podium en laissant sa place au pilote Britannique. 

Au 53e tour, Red Bull s’en est mordu les doigts lorsque Marx Verstappen a passé Lewis Hamilton. L’équipe autrichienne a immédiatement demandé à son pilote de redonner sa première place à Hamilton. Ils étaient persuadés de pouvoir repasser et emporter ce Grand Prix de Bahrein. Mais en voulant attaquer, le pilote Red Bull a fait une glissade qui l’a sorti de la zone DRS de la Mercedes. Stratège comme on le connait, le septuple champion a soigné ses trejectoires afin de ne laisser à son rival aucune chance de l’attaquer. Drapeau damier secoué, Lewis Hamilton signe sa 96ème victoire, et sa 75ème avec Mercedes. C’est également la 6ème victoire pour Mercedes sur ce circuit. L’écurie égale le record de Ferrari.

La malédiction Haas à Bahrein

Pour l’écurie Haas, la saison 2020 avait été terrible avec l’important accident de Romain Grosjean. Premier Grand Prix de la saison 2021, et Haas commence mal. Le nouveau pilote d’Haas, Nikita Mazepin, a tapé dès le deuxième virage après le départ, ce qui a mené à son abandon. 

Yuki Tsunoda, dans les points pour son premier Grand Prix en F1

Le plus jeune pilote de la saison s’était qualifié ce week-end en 13ème position sur la grille de départ. Yuki Tsunoda a eu un départ de course un peu compliqué, mais le pilote AlphaTauri a finalement réussi à rentrer dans le club des pilotes en inscrivant ses premiers points pour sa première course. Tsunoda fini 9ème sur le circuit de Sakhir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Scuderia AlphaTauri (@alphataurif1)

Pas de top 10 pour les Français

Pierre Gasly avait pourtant bien commencé le week-end en se qualifiant à la 5ème place sur la grille de départ. Mais le pilote normand a vite perdu ses espoirs lors de l’accroche avec Daniel Riccardo qui lui a coûté son aileron avant. À quelques tours de l’arrivée, le pilote Alpha Tauri a abandonné la course. Esteban Ocon a pris la 13ème place finale. L’écurie française Alpine (anciennement Renault) a été dominée durant cette course par les Ferrari, Alfa Roméo et l’unique rescapée d’AlphaTauri.

Le retour de Fernando Alonso depuis 2018

Après 2 ans et demi d’absence, le pilote Espagnol reprend la course avec Alpine, anciennement Renault. Malheureusement pour lui, ce premier Grand Prix de la saison se finit au bout du 33ème tour de course dû à la perte de ses freins arrières. Avec une 9ème place en qualification, Fernando Alonso est tout de même content de reprendre la Formule 1. Le pilote d’Alpine a remporté le Grand Prix de Bahreïn en 2006 (Renault) et 2010 (Ferrari).

La belle remontée de Sergio Perez

Pilote chez Red Bull depuis cette saison, Perez aurait pu finir sur le podium s’il n’avait pas connu un problème lors du tour de chauffe. Malgré son départ par la voie des stands, le pilote mexicain a su nous faire une belle remontée jusqu’à la 5ème place, devant le pilote Ferrari, Charles Leclerc.

Un bon début de saison pour la Scuderia Ferrari

L’écurie Ferrari avait perdu l’habitude d’avoir ses deux monoplaces dans le top 8 de la qualification et de la course. Mais ce week-end à Sakhir, Charles Leclerc et Carlos Sainz ont fini 6ème et 8ème de ce Grand Prix de Bahreïn. Même si les pilotes Ferrari n’ont pas fini sur le podium, Leclerc reste optimiste « il y a eu beaucoup de progrès par rapport à l’année dernière ». Tout au long  de la course, le pilote Monégasque s’est battu avec les McLaren qui ne lâchaient pas l’affaire. Charles Leclerc n’a qu’une hâte, le Grand Prix à Imola « J’ai vraiment hâte d’y être. Imola est un circuit sur lequel j’adore rouler. Malheureusement, je ne crois pas que nous aurons des fans. J’ai vraiment hâte en tout cas, j’espère que nous serons plus compétitifs encore qu’ici. Nous allons pousser fort. Je suis plus optimiste que l’an dernier après cette première course ».

Rendez-vous le 18 avril pour suivre le Grand Prix d’Emilie-Romagne à Imola ! En attendant, retrouvez l’article qui explique comment la Formule 1 a attiré de nouveaux fans, sur Sporty.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.