Actualité,  Generale

5 min readJO de Tokyo : cette nouvelle édition en quelques chiffres

Après un report d’un an en raison de la pandémie, les JO de Tokyo se dérouleront du 23 juillet au 08 août et les Jeux Paralympiques du 24 août au 05 septembre. Grand rendez-vous sportif, cette nouvelle édition singulière, car sans public, nous réserve de nombreuses surprises. À quelques jours de la cérémonie d’ouverture, revenons sur des chiffres et des informations importantes de ce grand rendez-vous Olympique.

Une édition victime du covid

La crise du Covid n’épargne personne. Ces jeux qui devaient se tenir l’été 2020, ont dû être reporté d’un an, comme d’autres compétitions (l’Euro 2020 ou encore Le Tour de France 2020 reporté de quelques mois). C’est la première fois que les JO sont reportés mais dans l’histoire de son ère moderne (à partir de 1896) ils ont été annulés 3 fois : En 1916 (Première Guerre Mondiale), en 1940 et 1944 (Deuxième Guerre Mondiale).

Un an après, les chiffres épidémiques du Japon ne permettent pas d’organiser des JO sans risque de contamination. Le gouvernement a donc pris la décision, il y a une semaine, d’interdire tout public sur les sites des JO.

Selon un sondage IPSOS, réalisé dans 28 pays, 57% des personnes interrogées pensent que ces JO ne devraient pas avoir lieu (dont 58% des Français interrogés).

Quelques nouveautés pour ces JO

Malgré ces restrictions, cette édition est très importante dans l’histoire des JO car elle intègre de nouvelles disciplines !

Pour les Jeux Olympiques, on pourra suivre le surf, le karaté, le skateboard, l’escalade et le softball (absent depuis 2008). Pour les Jeux Paralympiques, on pourra suivre la parabadminton et parataekwondo !

Lire aussi : Mathieu Thomas : entretien avec un phénix

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Equipe France (@equipefra)

Des Jeux de plus en plus chères

Ce n’est un secret pour personne, les JO coutent beaucoup pour le comité et le pays hôte. Sporsora, organisation interprofessionnelle de l’économie du sport, nous éclaire sur ce budget colossal. Ce dernier est d’ailleurs en augmentation : 13 Mds € vs 6,6 Mds € pour les JO de 2013 (+96%). La crise sanitaire a imposé un surcout de 2,3 Milliards au budget organisationnel, pour assurer le report mais aussi la mise en place de mesures sanitaires.

Mais il n’y pas que le budget qui est en augmentation, il y aussi les revenus après la compétition pour le comité d’organisation. Pour l’instant, le total de recettes s’élève à 6,7 Milliards de dollars. Cette augmentation importante (+250% par rapport aux revenus engrangés en 2013) est dû à un programme marketing local performant avec des partenaires locaux et internationaux.

Toutes les informations concernant l’économie de ces JO sont à retrouvées ici.

« Nous sommes l’Equipe de France »

Nous sommes maintenant habitués à encourager nos sportifs virtuellement. Et cela ne changera pas durant ces JO. Grâce à un dispositif mis en place par la délégation française, il sera possible de partager aux athlètes français des messages d’encouragement, et ceci tout au long de la compétition sur ce lien https://www.msgp.pl/V3kpfhw.

Cette délégation compte 500 athlètes et nous sommes impatients de les voir défiler le 23 juillet prochain, avec en tête les 4 athlètes porte-drapeaux : Clarisse Agbegnenou (Judo), Samir Ait-Saïd (Gymnastique), Sandrine Martinet (Handi Judo) et Stéphane Houdet (Tennis-fauteuil).

Lire aussi : JO de Tokyo : Alexis Jandard s’envole vers les étoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.