Entretien,  Generale

8 min readSandro Perissoutti et le quotidien d’un pilote automobile

Sandro Perissoutti, 21 ans, habite à Valence et intègre le Team VPS RACING en championnat automobile MITJET INTERNATIONAL en 2021. Il nous raconte son quotidien, sa vie de pilote en karting, son futur dans les courses automobiles et les coulisses de ces compétitions !

· Depuis quand participes-tu à des courses ?

Je pratique le karting en compétition depuis 2 saisons aux niveaux régional et national. Cette saison, je participe au championnat automobile Mitjet International avec le team VPS Racing. Le championnat comprend 6 courses sur des circuits internationaux tels que Magny Cours, Misano, Paul-Ricard… Nous serons également sur les mêmes week-ends que le FFSA GT4 et parfois le GT World Challenge.

· Pourquoi avoir choisi le karting ?

Je suis passionné de sport mécanique depuis mon plus jeune âge. À l’âge de 10 ans, j’ai fait mes premiers tours de roue en karting sur le circuit de la Roche-de-Glun (ARENA 45). Logiquement, je me suis tourné vers cette discipline car c’est le moyen le plus simple et le plus abordable pour mettre un pied dans le sport automobile. Le karting permet également d’apprendre les premières notions de pilotage, de vitesse, de dépassement…

· Quel rôle joue le sport dans ta vie ?

Je dirais que le sport fait partie intégrante de ma vie. Toute ma scolarité, j’étais en sport étude football (collège et lycée) sur Valence. À présent, je fais énormément de sport chaque semaine pour me préparer pour la course automobile. Cela permet aussi d’entretenir l’esprit de compétition.

· Quelle est ta plus grande réussite ?

Pour moi il n’y a pas de plus grandes réussites. Chaque moment de joie, chaque victoire est une étape en plus vers mon objectif mais ce n’est pas une fin en soi. Au contraire, ça me motive à en vouloir toujours plus et à aller encore plus loin.

· En quoi consiste l’entraînement d’un pilote de course ? Comment tu te prépares avant une course de karting ? As-tu un rituel ?

Pour ma part, je m’entraîne 4 à 5 fois par semaine. J’essaye de varier un maximum mes activités pour être le plus complet possible, mais je me concentre plus sur le renforcement musculaire du haut du corps ainsi que le cardio. Je travaille également avec un ami qui est préparateur physique ce qui permet d’ajuster les derniers détails. Avant une course de karting, je travaille toujours mes réflexes car il faut être prêt à réagir en une fraction de seconde dès que le départ est donné. Une fois que j’ai mis mon casque et baissé ma visière, la concentration et la détermination sont à leur maximum.

· Tu passes en course automobile c’est ça ? Peux-tu nous expliquer la différence par rapport à une course de karting ?

Effectivement, cette saison j’intègre le team VPS Racing en championnat Mitjet International. Je serai encadré par 2 pilotes professionnels (Matthieu VAXIVIERE et Aurélien PANIS) les fondateurs de l’équipe. En karting, les courses sont plus courtes et l’effort est très intense. Les dépassements sont nombreux et le risque d’accrochage aussi, il faut donc être extrêmement réactif et concentré. C’est très fatigant nerveusement. En voiture, les courses sont un peu plus longues et il est plus compliqué de dépasser. La notion d’intelligence de course prend tout son sens en voiture. L’effort est donc différent mais reste néanmoins aussi épuisant nerveusement et émotionnellement.

· Comment tu arrives à gérer cette vie de pilote avec ta vie professionnelle et personnelle ?

J’ai choisi de vivre pleinement ma passion et je ne regrette pas du tout. Certes cela engendre des sacrifices, je n’ai pas forcément le rythme de vie “normal” d’un jeune de mon âge mais cela me convient bien. Chaque jour après mon travail, je m’entraîne physiquement et je prépare la saison à venir (recherche de sponsors) car dans ce sport, le budget est le nerf de la guerre. C’est un planning bien chargé mais il y a que le travail qui paye !

Sandro Perissoutti et le quotidien d'un pilote automobile

· Avec la crise sanitaire, y a-t-il des différences sur le déroulement des compétitions ?

Pour l’instant les courses de karting sont annulées, je devais participer à la IAME FRANCE à Valence fin février mais la course n’a pas eu lieu. En voiture, les courses sont pour le moment maintenues mais à huis-clos. Le championnat est quand même diffusé en direct sur YouTube et les réseaux sociaux ce qui permet quand même de suivre la course à distance. Pour le reste nous avons peu d’informations, en tout cas j’espère vraiment que la situation va s’améliorer et que tout va reprendre normalement et le plus vite possible.

· C’est quoi la suite de ton programme de courses et comment te sens-tu pour cette nouvelle saison ?

Je pars avec le plein de confiance et de motivation pour cette nouvelle saison. Courir en automobile a toujours été un objectif pour moi ! À présent, je vais profiter à fond de cette opportunité puis j’ai hâte de rouler et travailler avec mon team VPS Racing. Je tiens notamment à remercier tous mes partenaires et sponsors, ma famille, le team VPS Racing et toutes les personnes qui me soutiennent dans cette aventure. Sans eux rien de tout cela ne serait possible ! Rendez-vous le premier week-end d’avril à Nogaro pour la première manche de la saison.

On vous invite à suivre son parcours via ses réseaux sociaux :

Instagram

Facebook

Youtube 

LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.