Actualité,  Generale

4 min readSuper Bowl 2021 : Sarah Thomas, première femme de l’histoire à arbitrer le culte américain

À l’occasion du 55ème Super Bowl en février prochain, une femme s’apprête à marquer au fer rouge l’histoire de cette fête. Sarah Thomas sera la première à officier lors du Super Bowl, une véritable avancée dans un pays plus divisé que jamais.

L’investiture de Joe Biden à la Maison Blanche était à coup sûr la nouvelle du jour. Washington avait des airs de bunker de la Seconde Guerre mondiale, alors que Trump lui, a finalement abdiqué. Dans la foulée de la cérémonie, le Super Bowl vient de révéler sa liste d’arbitres. Aussi, la numéro 53 crée la surprise et vient bouleverser les codes d’un sport, devenu religion de l’autre côté de l’Atlantique.

7 février 2021, une date que l’Amérique entière a coché sur son calendrier. Plus qu’un simple match, une peinture de l’histoire américaine réunissant la planète entière. C’est en Floride que se tiendra la messe, avec à sa garde, la première femme de l’histoire à tenir les rênes : Sarah Thomas. Originaire du Mississippi, Thomas était déjà la première de sa classe. Notamment en 2015, lorsqu’elle est devenue la première femme arbitre à plein temps en NFL, pour ensuite continuer sur sa lancée en 2019 lors des playoffs. C’est pourquoi l’habituelle précurseuse peut s’enorgueillir de son parcours diachronique. Au fond, son évolution témoigne d’un travail frôlant l’excellence, et d’un engagement total pour son sport.

Une nouvel espoir ?

6 années en tant qu’arbitre en NFL lui auront suffi pour atteindre les sommets. Thomas, qui habituellement reste assez discrète, est maintenant au premier rang. À première vue, la fête s’annonce rocambolesque pour l’Américaine, sous les yeux de 98 millions de téléspectateurs. C’est près de 30% du pays qui aura son regard rivé sur son sifflet, pour son plus grand bonheur. Quant à son succès, celui-ci n’a pas encore ouvert les portes à d’autres femmes en NFL, mais pour combien de temps ?

Avec une audience mondiale regardant Sarah derrière sa casquette et sa fameuse queue de cheval, d’autres femmes se présenteront. Par conséquent, Sarah Thomas joue un rôle modèle majeur au sein d’une nation asphyxiée par de nombreuses tensions. Un sifflet fondateur d’une nouvelle génération d’arbitres femmes, symbole de l’oeuvre de la numéro 1 nationale.

Congrats Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.