Actualité,  Generale

4 min readTennis : Roger Federer, 40 ans où l’heure de la fin ?

À 40 ans et 20 Grand Chelem à son actif, le maestro Suisse, Roger Federer épate toujours les foules… Mais pour combien de temps ? Alors que son genou le tiraille de plus en plus, de nombreux doutes subsistent quant à la suite de sa carrière. 

Chaque tournoi, chaque match, la même question persiste : « Est-ce que Roger sera là ? ». Telle une énigme que beaucoup aimeraient résoudre, Federer reste coi, même si ses jambes, elles, se font lourdes. À l’image de sa saison et du peu de matchs disputés par le numéro 8 mondial, l’idole s’étiole. Par ailleurs, sa dernière défaite sur le gazon de Wimbledon, où il est surnommé « le Goat » (le plus grand de tous les temps), témoigne de son déclin progressif. Bien qu’il soit devenu le joueur le plus âgé de l’ère ATP à atteindre les quarts de finale d’un Grand Chelem, Roger s’éteint, au grand dam de ses fans. 

Une dernière année en guise d’adieux ? 

Et si les affres de l’âge s’estompaient sur les mois à venir, pour revoir le génie Suisse fouler les courts ? Nombreux sont ceux qui espèrent, voir rêvent un tel scénario. Néanmoins, ce rêve a plutôt des airs d’utopie, tant les montagnes qui se dressent sont grandes. En plus de son âge, Novak Djokovic et Rafael Nadal semblent décidés à faire chuter l’ancien numéro 1 mondial. D’une part, ses rivaux ont atteint le stade des 20 Grand Chelem, de l’autre, leur âge est moins conséquent. Roger, détient-il la clé face aux épreuves qui l’attendent ?

Finale de Wimbledon en 2019 opposant Novak Djokovic et Roger Federer.
Finale de Wimbledon en 2019 opposant Novak Djokovic et Roger Federer.

Lire aussi : 28 janvier 2018, finale de l’Open d’Australie : Roger Federer au 20ème ciel

Le plaisir avant tout 

L’enfant de Bâle, bien connu pour sa faim insatiable de titres, semble ne pas vouloir tirer un trait sur sa carrière. Pourquoi continuer après avoir réalisé ses rêves les plus fous ? Quel objectif peut-il se fixer ? À priori, Federer ne peut se passer du tennis et vise versa. Autrement dit, Roger incarne ce sport et le représentera sur et en dehors des courts. Qu’il gagne ou qu’il perde, le Suisse a le don de nous mettre dans tous nos états, un mélange d’euphorie et de tristesse ressemblant à un film de Chaplin. Le plaisir n’a pas de limites, telle est la passion qui habite Federer, un bonheur ineffable qu’il narre avec ses coups venus d’ailleurs. Le Suisse, saura t-il nous prendre à revers ? Que nous mijote-t-il à l’approche de l’Us Open fin août ? Peu importe le tournoi, les fans se précipiteront et assisteront « peu-être » à la fin d’une ère. 

Tennis : Roger Federer, 40 ans où l’heure de la fin ?

A voir aussi sur notre Instagram :

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par SPORTY (@sporty_media)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.